Philosophie Je suis Ateliers Nos Rencontres Les Amis Contactez-moi

ESPACE SAMSARA

Dans ma vie j’ai rencontré les bonnes personnes au bon moment, elles m’ont aidé à devenir actrice de ma vie, et c’est pour cela qu’aujourd’hui je souhaite faire de même et transmettre à mon tour.

J’ai créé l’Espace Samsara dans un but de bien-être, pour que les personnes qui souffrent et qui cherchent une solution à leurs problèmes la trouve en cet endroit. Un petit coin tranquille dans un monde qui peut sembler parfois difficile.

Ma philosophie est basée sur l’accomplissement de notre chemin de vie, il est différent pour chacun d’entre nous, mais il est parfois compliqué de rester sur ce chemin, c’est pour cela que j’ai choisi d’accompagner les personnes qui le souhaitent.

J’ai d’abord découvert le bouddhisme, dans lequel j’ai trouvé certaines réponses à mes questions, par exemple : « la loi de causalité » qui dit que A+B=C ; « A » c’est vous, « B » c’est le choix que vous faites, « C » c’est le résultat obtenu après avoir fait le choix B. L’explication est très simple nous sommes juste responsables de nos choix et par conséquent des résultats de ceux-ci, cette loi s’applique bien à notre société, elle nous permet d’assumer nos erreurs sans en rendre responsables les autres.

Il existe plusieurs lois, comme « la loi du karma » ou celles des « quatre nobles vérités », ces préceptes m’ont permis de comprendre et d’accepter beaucoup de choses comme étant normales, et comme faisant partie d’un grand tout, enfin tout s’emboitait et devenait logique, tout avait une raison d’être dans ce monde.

 

Ensuite j’ai découvert la visualisation créatrice, c’est une technique mentale qui nous permet de visualiser ce que l’on souhaite voir se produire dans notre vie. Cette technique porte différents noms, certains l’appelle résonnance, loi de cause à effet, loi d’attraction, visualisation créatrice…

Bref, elle change de nom mais reste la même, en physique quantique les physiciens l’ont appelé « loi d’attraction », cette loi dit « que l’on attire ce que l’on est », elle explique que nos pensées sont émettrices d’énergie (comme des ondes radio), cette énergie est envoyée dans l’univers. Le principe de résonnance fait que l’on reçoit quelque chose de même énergie.
Par exemple si quelqu’un envoie dans l’univers une pensée négative celle-ci lui reviendra forcement à un moment donné, et c’est la même chose si la pensée est positive.

Par exemple si vous pensez que votre journée va être mauvaise parce que vous vous êtes levé du pied gauche, alors effectivement votre journée le sera, par la pensée nous créons chaque chose qui nous arrive et nous entoure, bonne ou mauvaise, même si on n’en a pas conscience, nous sommes responsables de notre condition humaine.
Responsables de nos conditions de vie, oui, ce n’est ni l’injustice soit disant du monde ni même notre voisin, le responsable de tout cela, c’est simplement nous-mêmes. Alors arrêtons d’aller chercher un responsable à nos malheurs, cherchons en nous la solution.

Marc Aurèle a dit je cite :
« L’univers est transformation. Notre vie est comme nos pensées, elles l’ont formées ».

En fait cette loi d’attraction remonte à déjà très longtemps, la première explication connue de cette théorie remonterait au VIII e siècle dans la région indienne du Cachemire.
Les mécanismes de cette loi sont décrit pour la première fois dans un texte appelé « Spanda Karika », que le courant philosophique et religieux des Shivaïtes a écrit à cette époque. Au siècle suivant, ces écrits devinrent les textes védiques sacrés connus sous le nom « d’Upanishad ».

« Vous êtes ce qu’est votre profond et constant désir, votre désir est comme votre volonté, votre volonté est comme votre effort, et votre effort est comme votre destin »
(Extrait des Upanishad hindou)

Dans l’Ayurvéda cette loi est la même et c’est pour cette raison que je pense que le mental est créateur de toutes choses bonnes ou mauvaises. Nous avons le pouvoir de changer notre vie, si nous le souhaitons, il faut pour cela devenir acteur de sa propre vie et non pas la regarder en la commentant comme ci c’était celle du voisin, il faut la vivre la ressentir, être dans l’instant présent, sans anticiper ou se retourner.

« C’est votre présent d’aujourd’hui qui fait votre futur de demain
Alors voyez-vous comme ci vous étiez déjà dans la condition souhaitée ».

Nos expériences de vie on peut les considérer de deux manières différentes, soit on accepte de les vivre et on les utilise pour progresser sur le chemin vers la libération, soit on se laisse dépasser par nos émotions, et contrôler par notre mental.

Si notre capacité à discerner le bon chemin du mauvais est inefficace, alors nos choix de vie ne seront pas suffisamment éclairés, notre manque de discernement nous poussera à reproduire et revivre sans cesse ce que l’on appelle des schèmes de vie et ce jusqu’à ce que notre détachement envers ces émotions négatives soit suffisamment développé. Cela peut prendre du temps.
Mon but est de vous aider à dépasser cet attachement aux émotions négatives.

Ces émotions peuvent être, la trahison, le rejet, la colère… la seule possibilité d’avancer et de s’en libérer c’est le lâcher prise du mental sur les évènements, car dans tous problèmes il y a déjà la solution. C’est votre mental qui juge et interprète une situation, il se base sur un principe de résonnance en rapport avec une souffrance vécue dans le passé. Si vous êtes un tant soit peu objectif, rien n’est permanent, tout est changement, alors rien ne sert de s’attacher à des émotions et des sentiments qui vont vous empêcher d’avancer vers votre libération.

Je vous propose donc de vous centrer sur ce qui vous empêche aujourd’hui de réaliser pleinement votre potentiel afin de poursuivre votre chemin de vie.

Texte essentiel du Rik-Véda (texte central du Véda) :
« Le véda réside dans l’Etre – Conscience pure, transcendantale, demeure de toute connaissance – et de lui émergent toutes les lois de la nature. Mais que peuvent les expressions de la connaissance pour celui dont la conscience n’est pas ouverte à l’Etre ?
Celui dont la conscience s’y ouvre gagne l’équanimité ;
Il jouit de la totalité de la vie ».

J’avais longuement entendu parler de Mère-Béatitude, un de mes désirs était de la rencontrer, je me suis souvent imaginée à ses côtés.

Et puis un jour j’ai eu l’extrême privilège de rencontrer Mâ, plus communément appelé par beaucoup d’entres nous « la dame en blanc » à cause du fait qu’elle porte constamment des vêtements blanc.

C’était un de mes profonds désirs, comme quoi, lorsque l’on souhaite quelque chose ardemment avec croyance, il arrive parfois que ceci se matérialise.
A vous de voir ce que vous souhaitez, et la façon dont vous le souhaitez…

Être en sa présence a été pour moi un bonheur si intense que l’espace d’un instant j’ai sentit toute la puissance de l’amour inconditionnel qui se dégageait d’elle.
J’ai retenu de ce partage un sentiment de profond bonheur, que je souhaite à chacun d’entre vous.

Citation de Mâ :
« Demande-toi toujours : « Qui suis-je ? »
Et tu trouveras la réponse.
Regarde autour de toi, tout est le même Atma, partout. Toute la création est cela. IL y a une grande beauté dans la nature ; les oiseaux et les animaux mangent et se reproduisent, mais nous sommes différents d’eux. Nous pouvons réaliser notre nature véritable, l’Atma. Nous sommes nés humains et il ne faut gaspiller cette chance. Chaque jour, même pour quelques instants, demandons nous qui nous sommes vraiment.

Dans ce voyage, il ne sert à rien d’avoir un billet de retour, nous avons déjà fait tant de fois le voyage. La réalité, c’est qu’il n’y a ni mort, ni naissance, et il nous faut réaliser cela ».

Anandamayi MÂ, « Mère-Béatitude ».